Ce cargo, de belle taille, fut construit en 1913 à Stockton (GB) par le chantier "Ropner" sous le n° de coque 481. Il mesurait 118.90m pour 16.0m de largeur et jaugeait 4341tx. Il était propulsé par un moteur à triple expansion qui lui permettait de naviguer à 11 noeuds.


Le Eastern City

Sa mise à l'eau se déroula le 5 août 1913 pour le compte de la société "St Just S.S.Co Ltd (Reardon Smith)", de Bideford .


Le Eastern City

Durant la première mondiale, il effectue plusieurs voyages entre la Grande Bretagne et la France jusqu'au jour où sa route croise celle du U66 au large de l'île d'Ouessant.

Extrait du KTB du U66 (janvier 1916)
Le 9, une torpille fut lancée sans succès, en plongée, sur un vapeur sans pavillon. Le sous-marin fit ensuite surface pour arrêter le navire au canon et le coula également au canon, après qu'il eut été évacué. C'était le vapeur anglais Eastern-City, 4.341 tx.

Le même jour
Furent détruits après avoir été arrêtés et évacués :
Le 9, le vapeur norvégien Sjôlist, 997 tx, qui, après une tentative de fuite, fut abandonné si rapidement qu'il ne fut pas possible de connaître la nature de sa cargaison, et le vapeur anglais Glenalmond, 2.888 tx.


Attaque au canon par un U boot durant la
première guerre mondiale

Le U66 entra en service le 23 juillet 1915 et ralliera la 4ème demi-flotille le 15 janvier 1916. Durant sa première patrouille entre le 29 mars et le 10 avril, il coulera 9 bâtiment. Son commandant, le Kapitänleutnant "Thorwald von Bothmer" lancera sur le chemin du retour à son port d'attache à Emden, sa dernière torpille, sans succès sur un croiseur cuirassé anglais non identifié.

Aujourd'hui l'épave de ce vapeur git à environ 18 nautiques au Nord Ouest de l'île d'Ouessant par plus de 100m de profondeur.