Fouilles archéologiques

"L'Ardent"

 

C'est devant le port de "Port Maria" à Quiberon, pratiquement sur le trajet des ferries de Belle-ile et à moins de 300m de la grande plage, qu'une équipe de plongeurs dirigée par André LORIN, a effectué du 28 Juillet au 9 Août 2002, une fouille sur l'épave du vaisseau de la marine royale "l'Ardent".
Ce bateau, qui était un batiment de guerre ayant à son bord 64 canons, fît naufrage en 1746 après avoir été canonné par un navire Anglais.

Le DRASM, suite à la découverte de morceaux de bois mis à jour lors du dragage du chenal d'accès au port de Quiberon après qu'un bateau de la Compagnie Morbihannaise de Navigation ait talonné à deux reprises, décide de faire effectuer une expertise du site afin de connaître l'intéret historique que représente cette épave.

Durant ce chantier, 16 canons et un grand nombre de structure en bois ont été mis à jour. Quelques petits objets ont été trouvés malgré plus de 3 siècles dans moins de 10m d'eau sur un site qui n'est pas particulièrement protégé des coups de vent de SW.

Topographie du sondage 2002
Le site du sondage de l'Ardent

Dessin d'André LORIN


A l'issue des travaux de recherches, l'intégralité de la fouille sera réensablée en attendant la décision du DRASM, afin de préserver ces vestiges des attaques du temps et de celles des curieux qui ne manquent pas.

Galerie photos de l'épave