Ce vapeur Britannique, contruit en 1894 à W. Hartlepool par le chantier "Gray" fut lancé le 21 avril 1894 pour le compte de la "Wenvoe S.S. Co Ltd" de Cardiff sous le nom de "WENVOE". Il portait le n° de coque 481 et fut opérationnel au mois de Mai 1894.
Ce cargo mesurait 99.1m de longueur pour 14.3m de largeur pour une jauge de 2979t et était propulsé par un moteur à triple expansion .

Il fut vendu en 1916 à la société "Bay & Co" et devient le "BAYVOE". Au courant du mois de Janvier 1918, il effectue un voyage entre Portland (USA) et Bordeaux, via Brest avec un chargement de 5000t de blé.
Le 9 janvier à 2h30 du matin, il croise la route du U boot U 84, un sous-marin Allemand du type Mittel U, commandé par le Kapitänleutnant Walter Roehr. Ce sous-marin qui effectue sa 7ème et dernière patrouille lance une torpille sans sommation, provoquant la perte du navire et la mort de 4 hommes d'équipage qui était composé de 8 officiers et 25 marins.


Navire semblable au Bayvoe

Les 29 survivants seront recueillis à 10h30 le même jour par un torpilleur Français à environ 30 milles au large de Belle-île, qui les conduits à Lorient. Le U 84 qui patrouille dans ce secteur coulera ou endommagera 5 autres navires dans les jours qui suivent, le "Cardiff" GB 2808t endommagé le 10/01, le "Messidor" GB 3883t endommagé le 11/01, le "Château Laffite" FR 1913t coulé le 12/01 au SW de Penmarc'h, le "Babin Chevaye" FR 2174t coulé le 14/01 à l'WSW de Penmarc'h et le "War Song" GB 2535t coulé le 15/01 à l'W de l'ile de Sein.

Le U boot coulera quelques jours plus tard, le 26 janvier dans le canal St George par charges explosives, tout l'équipage périt.

Les restes du navire repose à environ 10 nautiques dans le Sud des Glénan par environ 100m de profondeur à la position supposée 47.29.608N - 003.59.994W (WGS84) et est enregistrée par le Shom sous le n° 14574104.

Document d'époque relatant le torpillage du BAYVOE