De son premier nom " FELBRIDGE", ce vapeur fut construit en Grande Bretagne en 1888 à Wallsend, ville située près de Cardiff, par le chantier "Swan & Hunter", les mêmes qui construisirent, le RMS CARPATHIA qui récupéra les survivants du RMS TITANIC. La coque 132 fut mise à l'eau le 25 juillet 1888 pour le compte de la "Felbridge SS Co Ltd" de Londres.
Ce cargo britannique mesurait 85.3m pour 11.4m de largeur et jaugeait 2128t. Il possédait un moteur à triple expansion alimenté par deux chaudières. Il sera vendu en 1901 à la société "Cairns Young Noble" et sera rebaptisé "CAIRNSTRATH".


Extrait du lloyd's register de 1892

Le cargo qui naviguait en convoi le long des côtes françaises, venait de Bilbao avec une cargaison de minerai de fer, pour se rendre en Angleterre. Le 4 août 1917 dans la nuit, il perd le contact avec les autres navires et croise la route d'un U-boot, l'UC71 commandé par l'Oberleutnant zur See Reinhold Saltzwedel . Sans aucune sommation, une torpille est tirée et l'envoie par le fond. 21 marins, y compris le capitaine, vont disparaître dans le naufrage. Un seul survivant, un matelot suédois, sera retrouvé par le remorqueur "Victoire". Il explique qu'une explosion s'est produite entre la passerelle et la cale n°2 provoquant la cassure du navire et sa disparition immédiate.
C'est la 4ème patrouille de ce sous-marin qui en effectuera 19, et la seconde pour Saltzwedel qui en avait déjà effectué une dans le même secteur en Juin et Juillet de la même année, où il obtiendra 3 victoires dans cette zone, la "Marne" FR 4.019t, le "Driskos" GR 2.833t et le "Orleans" US 2.853t sur les 9 enregistrées à son tableau de chasse.
Lors de la patrouille du mois d'août, il obtiendra 5 victoires dont 3 dans ce secteur, le cargo GB "Aube" de 1837t le 3/8, le cargo GB "Cairnstrath" de 2128t le 4/8 et le même jour il endommage le cargo FR "Afrique" de 1911t .

Durant la patrouille suivante, au mois de septembre, il coulera, entre autre, le paquebot "Elisabethville" dans le sud de Belle-île.


Navire semblable au Cairnstrath

Comme beaucoup de cargos à vapeur de l'époque, un canon positionné à l'arrière du navire avait été installé, ce qui n'empêcha pas la mort de presque tout l'équipage lors de cette attaque.

Aujourd'hui, l'épave du vapeur Britannique repose par environ 30m de profondeur à la position 47.05.566N - 002.29.009W (WGS84). Elle est enregistrée par le Shom sous le n° 14572113.

Pour en savoir un peu plus sur cette épave voir cette page web.

Sources:
Caractéristiques du navire : http://www.miramarshipindex.org.nz/
Histoire du naufrage : Naufrages dans l'estuaire de la Loire p 187 - A.Meignen et A. Foulonneau - Edition Coiffard
Histoire U boot : http://uboat.net/