Le chasseur de sous-marins n°16 était un navire de guerre français de taille modeste. Il mesurait 37.10m de longueur, 5.66m de largeur pour un tirant d'eau de 1.95m et un déplacement de 137 t. Un grand nombre de ce type de navire fut construit aux chantiers du "Trait" en Seine Maritime par la société Worms.

Le chasseur 16, ainsi que ses frères jumeaux les n° 13,14 et 15 furent mis sur cale en 1939 et lancés, pour le n°16, le 8 Juin 1940. Il fut d'abord remorqué jusqu'à Cherbourg le 9 Juin puis arriva le 16 juin 1940 à Lorient où il devait compléter son armement.

Ce type de navire était propulsé par deux moteurs MAN de 1130Ch qui pouvaient lui procurer une vitesse de 15.5nds. Il possédait un canon de 75mm, deux mitrailleuses de 8mm et des grenades sous-marines. Pour se propulser, il était prévu qu'il embarque 5.5t de mazout. Son équipage devait être de 23 hommes.

A cause de la poussée des troupes allemandes vers Lorient en Juin 40, il fût décidé qu'il serait sabordé dans les courreaux de Groix car son armement n'étant pas achevé, il lui était impossible de rejoindre l'Angleterre et les forces de la France Libre. Le navire fût envoyé par le fond le 18 Juin 1940 en fin de journée vers les 19h00.

Les navires "Enseigne Henry", un aviso et "Quimpéroise", un patrouilleur auxiliaire, vont subir le même sort pour ne pas tomber aux mains de l'ennemi.

Aujourd'hui l'épave gît sur un fond de sable grossier, elle est orientée nord / sud et se compose de deux ensembles. La partie arrière, la plus au nord, est la plus cohérente. On y voit encore un des deux moteurs diesel 6 cylindres, deux gros groupes électrogènes, deux bouteilles d'air pour le lancement des moteurs, des bigues de levage que l'on pourrait prendre pour des arbres d'hélices. A l'extrémité de l'arrière, la mèche de gouvernail se dresse droite vers la surface, le secteur de barre est au sol sur tribord. Un treuil qui est renversé est présent entre ce point et le moteur. La coque a complètement disparu.


Dessin du site de l'épave

La partie avant est composée de pièces métalliques diverses et très difficilement identifiables. Il semble qu'une grande partie du navire soit présent sous les sédiments. Le pied conique de l'affût avant est couché sur le sable, le canon est encore présent partiellement ensablé. Non loin, un petit treuil est posé sur le gravier.

La position l'épave du Chasseur 16 est 47°39.982N - 003°27.607W (E50).


Navire semblable au Chasseur n°16

Galerie photos de l'épave