Le "Dan" était un vapeur de nationalité Danoise qui jaugeait 1871T. Construit à Hartlepoll en Grande Bretagne par le chantier "Gray", il est mis à l'eau le mardi 22 février 1906 à 15h30.
Les détails techniques de ce navire sont les suivants:

longueur 85.34m - largeur 12.19m - tirant d'eau 6.28m - jauge 1871t
moteur à triple expansion fabriqué par "Central Marine" diamètre des pistons ; HP 0.53m - MP 0.83m - BP 1.42m course 0.91m
deux chaudières multitubulaires en acier de 4.02m de diamêtre et de 3.04m de longueur
une chaudière auxiliaire
multitubulaire en acier de 2m de diamêtre et de 4.45m de longueur
cinq treuils fabriqués par les ateliers "Rogers"
quatre cales à marchandises - cale 1: 646m3, 12.80m
- cale 2: 938m3, 15.85m - cale 3: 1089m3, 18.29m - cale 4: 921m3, 15.24m
Ballast à eau : 568.5t - Soute à charbon : 171t

Son armateur était la compagnie "A/S D/S Gorm" de Copenhague, dirigée par L.H. Carl.

Le cargo venait de Sfax (Tunisie) et se rendait à Nantes avec un chargement de phosphate pour le compte de la "Company fosfat de Gaspa" de Paris.
Le 24.1.1917 au sud de Belle Ile, vers le point 4708N 0257W aux alentours de 13h45, le sous-marin allemand UC 21, somme au cargo de stopper ses machines. Le nombre de torpilles étant limité sur ce type de s/marin, l'équipage du U-boat place à bord du "Dan", 4 charges explosives pour l'envoyer par le fond. A 14h30 le sort du vapeur est scellé, les explosions ont retenti, et il commence à s'enfoncer doucement. L'équipage qui avait pris place dans les canots de sauvetage, regarde impuissant le vapeur dériver au grès des courants sans pour autant disparaître dans les flots. Vers 17h30 les naufragés quittent définitivement leur navire sans qu'il se soit décidé à sombrer. Deux heures plus tard , il sont recueillis par un patrouilleur Français. Le lendemain il sont débarqués à St Nazaire sains et saufs.

Commandé par l'Oblt z.S. Reinhold Saltzwedel, l'UC-21 avait quitté Zeebrugge le 17 janvier en direction de la Manche et de la côte ouest de Bretagne.
Durant cette campagne, il coulera ou endommagera 20 navires.
Voici la liste des navires qui partagèrent le sort du Dan:

HMS FERRET GBR 778 18/1/1917 SE de St Catherine's Point (endommagé seulement)
JOSEPH ROSALIE FRA 82 19/1/1917

40M NW de roches Douvres

MARIETTA DI GIORGIO NOR 988 19/1/1917 80M SW de Ushant (49°35N - 04°16W)
TREMEADOW GBR 3653 19/1/1917 5M NE - 3/4N Ushant (49°30N - 04°50W)
KISAGATA MARU N°3 JAP 2588 20/1/1917 Golfe de Gascogne
JOTUNF-JELL NOR 2492 21/1/1917

Les Glénan (endommagé seulement)

LA VICTOIRE FRA 290 21/1/1917 Golfe de Gascogne
LEONTINE FRA 124 21/1/1917 Golfe de Gascogne
SAINT PIERRE FRA 277 21/1/1917 14M W de la Coubre
BERNAIS FRA 301 22/1/1917 SW de la Coubre
PRECURSEUR FRA 364 22/1/1917 SW de la Coubre
STEINMACHOS GRE 1175 22/1/1917 Près de Bordeaux
DAN DAN 1869 24/1/1917 S de Belle-ile
GLADIATEUR FRA 23 24/1/1917 Golfe de Gascogne
LOIRE III FRA 27 24/1/1917 Golfe de Gascogne
MARIE 3 FRA 25 24/1/1917 Estuaire de la Gironde
QUEBEC FRA 3346 24/1/1917 Estuaire de la Gironde
VEGA DAN 195 24/1/1917 Golfe de Gascogne 46°49N - 05°20W
MYRDAL NOR 2631 25/1/1917 5M SSE de Penmarc'h
SAINTE HELENE FRA 2128 1/2/1917 Estuaire de la Gironde (mine)

Il était de retour à sa base le 29 janvier. Au cours de cette mission par ailleurs fructueuse, il avait mouillé deux chapelets de mines, l'un au large de St Nazaire et le second dans l'estuaire de la Gironde.
Aujourd'hui, l'avant est coupé du reste du navire et la proue pointe vers la surface. Les tôles bâbord et tribord sont à plat sur le sable. L'épave est en partie détruite.


Navire semblable au DAN

Elle repose par 57m de profondeur sur un fond de sable, à la position 47° 07 690N - 002° 59 669W (wgs84). Cette épave est enregistrée par le SHOM sous le n° 14572-119.

Galerie photos de l'épave