Ce cargo à vapeur fut construit en 1900 pour le compte de "l'Empire Sg Co Ltd (Wills)" de Cardiff à Middlesbrough au chantier de Sir R. Dixon. Il sera lancé le 28 juin 1900 sous le nom de "Corso". Il mesurait 83.10m pour 12.20m de large et 5.50m de tirant d'eau, jaugeait 1778t et était propulsé par un moteur à triple expansion développant 190 nhp lui permettant de naviguer à 9 noeuds.

Il fut vendu en 1915 à la société "Plisson et Co" et devient le "Frimaire". Lors de la première guerre mondiale, un canon de 3 livres est installé à l'arrière du navire, comme sur beaucoup d'autres cargos.


Navire semblable au "Frimaire"

Le 15 mars 1917, il navigue en convoi au départ de St Nazaire pour se rendre, sur lest, à Bayonne. Un peu après 21h00, il occupe la position n°4 dans le convoi sur le coté tribord, quand un très violente explosion secoue le navire. Le bateau coule en 5 minutes emportant avec lui 12 marins. Les survivants seront secourus par l'un des patrouilleurs qui escortaient le convoi.

D'après les archives de la Kriegsmarine, il apparaît que ce vapeur ait été torpillé par le u boot UC 21 commandé par l'Oberleutnant zur See Reinhold Saltzwedel. Le même jour ce sous-marin enverra par le fond deux autres bâtiments; le voilier français de 98t "Eugene Robert" et bateau de pèche de 24t "Fleur D'esperance".

La localisation de l'épave n'a pas été faite, cependant plusieurs positions connues mais non identifiées, pourraient correspondre au lieu du naufrage du Frimaire.