C'est en 1872 que fût construit, au chantier "Duthie Sons" à Aberdeen en Grande Bretagne pour le compte de la compagnie "Adam & C° " ce cargo à vapeur . Ses dimensions étaient : longueur 70.7m, largeur 9.3m . Il jaugeait 1079t et était propulsé par un moteur compound. Son lancement se déroulera le 9.6.1872 sous le nom de Loch-na-gar. Il sera vendu à la compagnie "Cyprien Fabre" en 1873.

 

Le 1 Février 1898 en transit entre Le Havre et Bordeaux avec un chargement de diverses marchandises, sous le commandement de M. Bonafos, le vapeur manoeuvré par 22 hommes, se trouve à l'ouest de l'île de Molène. Il règne une très épaisse brume qui rend la navigation très dangereuse. Peu après minuit, le cargo talonne probablement un haut fond et s'échoue.
A 3h15 M. Gouachet, patron du canot de sauvetage de Molène "Amiral Roussin" est réveillé car des signaux de corne de détresse sont entendus dans le nord de l'île. 3/4 d'heure après le canot est mis à l'eau avec beaucoup de difficulté car c'est marée basse. Les treize sauveteurs, à la rame contournent l'île par l'Est puis le Nord-Ouest, mais la visibilité quasi nulle rend difficile l'approche des naufragés. Sentant une odeur de brûlé, ils se dirigent en aveugle vers la zone probable du naufrage. C'est à 2 encablures, soit environ 390m, que le navire échoué est aperçu.
Le commandant espérant sauvé son navire, demande aux sauveteurs d'embarquer son second, afin qu'il puisse, de l'île, télégraphier pour demander l'aide d'un remorqueur de Brest. A 6h30 la dépêche est lancée et les sauveteurs retournent vers le Gallia qu'ils atteignent à 9h00.
A 9h30, la mer monte et le navire flotte à nouveau, mais une voie d'eau remplit le navire assez rapidement.
Il est décidé de diriger le vapeur à l'Est des roches d'Ar Brelimou pour attendre le remorqueur. Malheureusement la brume persistait et comme le vapeur avait perdu son gouvernail lors du talonnage et que maintenant l'eau arrivait au niveau des chaudières, le commandant décide d'envoyer par bordée son équipage à terre. A 16h15 une première rotation est effectuée avec 16 hommes d'équipage, puis de retour sur la zone du sinistre à 21h00 le capitaine et le restant de ses hommes quittent définitivement le navire. Juste après le navire sombre.

Aujourd'hui les restes du cargo reposent près du haut fond Ar brelimou. Sa position exacte n'est pas été connue.