Le "GIOVANNINA" de son premier nom, "LINDISFARNE" fut construit en 1892 à "Southwick" par la société "Thompson R." pour le compte de la "Lindisfarme Stm Sg Co Ltd" .
Il fut lancé le 3 novembre 1892 et mesurait 100.1m de long , 12.3m de large pour une jauge de 3030t. En 1913 il est vendu à une société italienne la "R. & V. Prinzi" qui le baptise "GIOVANNINA". Il y avait 25 hommes d'équipage et était commandé par le capitaine Francesco Papale.


Extrait du Lloyd's register de 1900

Venant de Catania pour Liverpoll avec un chargement de 1700t d'oranges et de citrons, il se fait attaquer par un U boot le 3 mai 1917 à environ 25 nautiques dans le Sud Ouest de Belle-île.


Navire semblable au Giovannina

L' UC 61, commandé par le Kapitänleutnant Georg Gerth, patrouille dans la zone et à 19h00, tire sept coups de canons dont six font but, tuant un homme d'équipage.
Le capitaine et l'équipage abandonnent en toute hâte le navire et embarquent dans deux canots.

Le commandant du sous-marin, accompagné de deux hommes montent à bord et visitent le vapeur, en profitant pour faire le plein de fruit. Une charge explosive est placée et envoie par le fond le vapeur en moins de trois minutes.
Le même jour ce U boot coulera également un petit bateau de pêche français de 25t près de l'ile de Sein, le "Fils De Progres".

Les naufragés débarquent le lendemain à Belle-île au port de Sauzon vers 7h00 du matin et sont dirigés le 5 mai vers Nantes. La victime, le marin Giovanni Sentinella sera inhumé au cimetière de Sauzon.

Aujourd'hui l'épave du vapeur italien repose dans la zone 47.03N - 03.42W par plus de 100m de profondeur.

Document d'archive relatant la perte du GIOVANNINA