Le croiseur cuirassé "Kléber" a été construit entre 1897 et septembre 1902, date de son lancement, aux chantiers de la Gironde à Bordeaux. C'était un bateau qui mesurait 130m de longueur pour 17.90m de largeur avec un tirant d'eau de 7.60m. Il jaugeait 7730tx. Il était propulsé par trois hélices de 4.20m de diamètre actionnées par trois machines verticales "Creusot" qui lui permettaient d'atteindre la vitesse de 21 nœuds. Il y avait 20 chaudières Niclause pour alimenter ses moteurs.

 

 

Sa coque était en teck et était recouverte d'un blindage en cuivre pouvant atteindre 50mm. Son armement se composait entre autre, de 4 tourelles doubles de canons de 164mm, encore visible aujourd'hui.

Parti de Dakar le 16 juin 1917, il se présente dans la nuit du 26 au 27 à proximité de la grande rade de Brest, après une brève escale à Agadir le 22. A 5h00 du matin une vigie signale une première mine flottante à bâbord du navire. Aussitôt le Cdt Lagorio  donne les ordres à l'homme de barre pour éviter le danger, mais personne n'avait repéré une seconde mine qui percute la coque du Kléber à 5h30. Le navire commence à s'enfoncer doucement par l'avant. A 6h30 la canonnière "Inconstant" arrive sur la zone du drame et essaie de prendre en remorque le croiseur afin de l'échouer sur la côte toute proche. La remorque ne peut être établie et peu avant 7h00, le croiseur sombre par l'avant en chavirant sur tribord.

L'épave, aujourd'hui, repose par environ 45m de profondeur sur un flanc de roche. Elle est quille en l'air et sa coque, qui a été ferraillée dans les années 1970, est largement ouverte laissant apparaître les entrailles du géant. On peut encore voir les tourelles de 164mm sur l'avant ainsi qu'un grand nombre de douilles d'obus. Cette épave est magnifique car l'eau est souvent très claire.
Sa position (E50) est 48°17 176N - 04°50 457W. Elle est répertoriée par le Shom sous le n° 14584-160

Galerie photos de l'épave du Kléber

Vidéo des tourelles avant 3mn