Le "NANTES-LORIENT" à quai dans le port du Palais à Belle-ile (à droite)

 

 

Le "NANTES-LORIENT" était un caboteur à vapeur qui effectuait le transport de marchandises diverses.
Construit en 1894 par J.Jones & Son à Liverpool jaugeant 46 tonneaux . Son armateur était la "Messageries de L'ouest", et son port d'enregistrement : Nantes .

Il avait une longueur de 32m, une largeur de 6.60m , un creux de 2.60m et d'une puissance moteur de 34NHP, la machinerie était installée au milieu de la coque du navire.

Le 20 Novembre 1914, le "Nantes - Lorient", arrivé la veille au soir de Nantes, est allé à Quiberon où il en est revenu vers les 14h donnant sensiblement de la bande sur bâbord.
Vers 15h un détachement militaire, composé d'un adjudant, de 5 caporaux et de 87 hommes du 88ème régiment territorial d'infanterie, s'est embarqué à bord pour se rendre à Lorient.
Mais dès que la troupe est à bord, le caboteur commence à couler à quai... Dans une certaine précipitation les personnes débarquent et seront acheminées le lendemain par un autre bateau via Quiberon.
Malgré son avarie, il repart très tôt, vers 5H, le matin du 21 avant le départ du bateau transportant les hommes de troupes. Le vent est d' Est N/E et la mer est agitée, mais le temps est clair.

Il y avait 8 hommes d'équipage qui étaient commandé par le capitaine Louis DANTZER. Le navire fît naufrage à environ 4 milles à l'est de la pointe des chats (Groix).

L'équipage met immédiatement ses canots à la mer et est recueilli par le dundee "Jeune Armande" au large de la pointe de Chats puis le garde pêche "Pétrel" ramènera les naufragés à Lorient.
La cargaison soit : l'argent des bureaux de tabac de l'ile et aussi des linges et effets, produit des collectes pour le bénéfice de la croix rouge, est perdue.


Informations fournies par : André MEIGNEN - Les sources proviennent du fond marine 120j ADLA Nantes, du Phare de la Loire et des Archives Départementales du Morbihan IB327.


Le "Nantes Lorient" à quai à Quiberon

L'épave est, aujourd'hui, complètement disloquée. Le point haut est l'unique chaudière qui dépasse du fond d'environ 3m . Il ne reste plus que le cadran de barre et le gouvernail partiellement ensablé, la chaudière qui est largement ouverte et laisse apparaître les tubes de fumée, un très beau moteur "compound" et un morceau de coque d'environ 2m sur 2 à l'avant avec de la faïence blanche. Deux guindeaux, un treuil et une bitte d'amarrage sont encore visibles.
Les deux écubiers avec leurs ancres sont à plat sur le fond.


Dessin de Hervé SEVERE reproduction interdite sans autorisation

L'épave est orientée au 070 et repose sur un fond de gravier par environ 20m. Sa position est (E50) 47° 38' 042 - 003° 20' 283. Elle est répertoriée par le SHOM sous le n° 14573-300

Galerie photos sous-marines du Lorient-Nantes

La video du moteur (20sec)